Front National, le RETOUR !

Publié le par Daive



Le F.N. belge est probablement l'un des partis les plus pathétiques du paysage politique belge. Absence totale de leaders, de têtes pensantes et d'organisation. Les affaires du Docteur Feret ont achevé ce parti d'extrême droite qui a été quasi-invisible durant de longues années, malgré de bons scores, et c'est tant mieux. Pourtant, une petite troupe de revenants semble avoir repris le flambeau depuis le départ du Doctor Devil, et c'est en grande pompe que la presse belge (francophone comme néerlandophone) a annoncé non seulement la renaissance du parti, mais aussi sa volonté de renforcer ses liens avec ses partis soeurs : le Vlaams Belang et la Lijst DeDecker (le second n'a d'ailleurs pas été particulièrement ravi de découvrir ces liens généalogiques).

Le nouveau site du F.N. reste la seule et unique vitrine du parti, et je suis allé y faire un tour. Il s'agit d'un site "clef sur porte", du préfabriqué où l'on rajoute quelques textes. Des photos d'une banalité sans commune mesure ornent le nouveau site : un homme (blanc) qui me regarde accoudé, une famille (de blancs) aux habitudes vestimentaires des plus ringardes, un grand père (blanc) avec ses deux enfants (blonds) et une femme (blanche et blonde). Je me demande si ces gens savent que leurs têtes sont utilisées ici, mais passons.

Le nouveau boss du parti est Patrick Sessler, député bruxellois et ancien membre du ... Vlaams Belang. Une rapide lecture du "Manifeste" nous rappelle à qui nous avons affaire : Liberté religieuse (mais pas pour les musulmans), programme sécuritaire renforcé, referendum sur la peine de mort, service militaire de 6 semaines pour les jeunes, dénonciation de la polygamie (sic), mesure restrictive sur l'immigration et la nationalité, privatisation de la RTBF, néo-libéralisme en général, restrictions sur l'avortement, etc ...

J'espère que, d'une part l'organisation du F.N. restera ce qu'elle est, c'est-à-dire proche du zéro absolu, et que d'autre part, les belges francophones ne se laissent pas prendre dans les filets de ce parti.

 

Habitant à Molenbeek, je ne devrais pas tarder à reçevoir les tractes du parti du Front National, je vous en tiendrai informé.


Le F.N. a-t-il une chance lors des prochaines élections ? (qu'en pensez-vous ?)


Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article

belgeetfierdeletre 27/08/2008 10:53

à noter que dans le genre pathétique,le RWF n'est pas mal non plus.

Sébastien Strazzer 24/08/2008 00:23

À mon avis le FN ne percera pas plus que d'habitude, comme on l'a dit ci-dessus, sa médiatisation reste restreinte [et tant mieux] contrairement à l'extrême droite flamande et puis il souffre d'un grand problème d'image, il n'a toujours bénéficié que d'une stratégie de "marketing" digne des amateurs ...

Un petit Belge 23/08/2008 15:44

Réponse à Gilles : En complément de ce que vient d'écrire David, il faut aussi souligner que contrairement à ce qui se passe en Flandre et en France, il y a en Belgique francophone un "cordon sanitaire" à l'égard de l'extrême-droite et je pense que c'est une des raisons pour lesquelles elle ne progresse pas trop. Lors d'un débat politique à la télévision, le Front National n'est jamais invité et ne peut donc pas faire passer son discours raciste et xénophobe. La presse écrite fait le même boycott à l'égard de l'extrême-droite. Du côté du palais royal, le roi Albert n'a jamais reçu aucun représentant du Front National et du Vlaams Belang (extrême-droite flamande) en quinze ans de règne.

Daive 23/08/2008 16:51


Absolument mais, le cordon sanitaire politique existe toujours en Flandre. Le Vlaams Belang est premier parti au parlement de la Vlaams Gemeenschap mais a toujours été dans l'opposition.
Aujourd'hui, seul le parti populiste "Lijst Dedecker", la liste Dedecker, accepterait une coalition avec le parti d'e-d. flamand (ainsi que le microscopique "VLOTT", 1 siège au Sénat, aucune au
parlement).

Le cordon sanitair médatique en Région Flamand a, par contre, laché. Il n'est plus rare de voir Phillipe DeWinter (l'un des chefs populairs) sur la VRT (publique) ou la VTM (privé).


Gilles 23/08/2008 01:07

Une question mon cher David,Pour nous Français, pourrais-tu nous dire si :1° Le FN Belge est assimilable au FN Français (mais je crois que j'ai la réponse à ma question ! LOL)2° Le FN Belge croit à l'avenir de la Belgique ou bien prône l'indépendence de la Wallonie ou bien le rattrachisme avec la France ?Cordialement,Gilles

Daive 23/08/2008 11:48


1) en effet, il l'est et l'a toujours voulu. D'ailleurs, malgré les nombreuses affaires qui ont secoué le parti, les membres n'ont JAMAIS voulu abandonner le nom "F.N.". Le parti profite
de l'image Le Pen.

2) Le FN est fédéraliste et nationaliste belge. Son logo en est d'ailleurs la preuve.

http://www.fn.be pour le programme très simplifié


Alain 22/08/2008 17:04

Pour moi, aucune, mais ça ne tient qu'à moi.