Antoinette Spaak, l'image d'une certaine francophonie ...

Publié le par Daive

On parle souvent d'une certaine flandre quand on décrit ces néerlandophones racistes et wallophobes. Que dire alors de l'attitude d'Antoinette Spaak qui, vu son âge, a ouvert la séance inaugurale du parlement bruxellois mais uniquement en français. En refusant de faire un discours bilingue, cette militante FDF fait exactement ce que font ceux que nous traitons de flaminguants à tout-va. Ici, les Maingain et autres ne parlent pas de racisme et on en parle à peine dans les médias. Si l'inverse avait eu lieu, s'eût été un tremblement de terre. Les demandes, légitimes dans cette région officiellement bilingue, des députés "bruxellois-flamand" d'avoir une traduction sont restées sans réponses.

Ce n'est pas le voile de la député cdH qui m'a donc le plus choqué, quoique ce soit aussi un débat important, mais bien l'attitude scandaleuse de cette flamophobe, surtout quand on voit que, au parlement wallon, la présidente (provisoire) a fait un discours ... en allemand. Elle est membre du parti Ecolo en Région Germanophone.

Il ne faut surtout pas croire que l'imbécilité nationaliste est une caractéristique purement flamande, du côté francophone on touche aussi souvent à ça. Restons vigilent et ouvert aux autres, c'est la clef om in een betere land te leven. 

D'ailleurs, après avoir vu ça, j'ai décidé de tenter de rendre mon blog bilingue à partir de septembre, ou un peu avant, même si mon néerlandais n'est pas encore parfait. 

Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article

hansen 08/08/2009 18:27

Daive, si tu veux faire des progrès en flamand, participe à www.bru-taal.be c'est à Bruxelles et si tu veux te déplacer, il y a d'excellents cours à St Genesius Rode (GLTT) pour un prix dérisoire...

Daive 08/08/2009 19:35


Merci de l'info mais, cette année académique je vais avoir des cours de néerlandais (universitaire) ainsi que des cours de néerlandais classiques (et gratuits). Mais le site est interessant !


Edmée De Xhavée 03/07/2009 14:06

Suivant l'amical conseil du Petit Belge - et parce que j'y suis tes interventions! - me voici en visiteuse. Et oui, moi aussi je trouve "mesquin" que Madame Spaak ait agi ainsi. Même une provocation ne le justifie pas! Et ceci est une provocation de sa part ... Dommage!

Un petit Belge 24/06/2009 17:28

J'en avais déjà parlé lors de l'impression de convocations électorales en français par la commune d'Olivier Maingain pour la périphérie, mais le FDF vit des problèmes communautaires. Tu as tout à fait raison : je n'ai pas lu beaucoup de critiques à l'égard de son geste.

Gilles 24/06/2009 17:23

Désolé David, mais j'en profite également pour faire ma pub car j'ai écrit un article sur ce sujet sur mon blog d'expat' http://moulesfritesetchoux.wordpress.com/2009/06/24/le-paradoxe-des-francophones/Enjoy !

Gilles 24/06/2009 17:19

En tant que Français, je reste assez surpris du paradoxe dans lequel se trouvent les Belges francophones.Tous d'accord pour exprimer leur amour et leur attachement à la Belgique mais peu qui font rééllement des efforts et qui ont la même attitude qu'eux même reprochent aux FlamandsCela me rappelle mon ancien colloc à Bruxelles qui disait à l'envie qu'il était fier d'être Belge. Ce qui ne l'empêchait pas de dire qu'il n'avait pas envie d'apprendre une langue (en l'occurence le néerlandais) qui lui donne envie de "gerber" selon ses propres dires !J'aurais été néerlandophone, il est clair que j'aurai apprécié !