Pendant que nos politiciens parlent de BHV

Publié le par Daive

.110 000 personnes en Belgique dépendent de l'aide alimentaire
.En 2005, 3000 personnes avaient un double emploi, en 2006 : 11 000
.Des femmes se retrouvent enceinte après avoir couché avec leur propriétaire pour payer le loyer à Bruxelles (source)
.Dans le quartier de Droixhe, à Liège, le taux de chômage est de 70%
.A Anvers, le Vlaams Belang tourne autour des 40% d'intention de vote

La Belgique fédérale nous empêche de nous occuper des véritables problèmes des gens. Alors que nous avons des politiciens capables, ils s'engluent dans des affaires de pouvoir ou ne peuvent pas être utile car ils ne sont pas né du bon côté de la barrière linguistique. Une Belgique centralisée, en plus de l'énorme économie de ministre (plus de 70 aujourd'hui !), permettrait de recentrer nos politiciens sur des idéaux et des solutions plutôt que sur des problèmes sans intérêts. Le B.U.B défend cette thèse : www.unionbelge.Be



www.unionbelge.be

Publié dans BUB

Commenter cet article