et les germanophones dans tout ça ...

Publié le par Daive

On parle sans arrêt des flamands et des wallons, voir des bruxellois. Mais jamais des germanophones ... pourquoi ? parce qu'ils ne représentent q'un infime pourcentage des habitants de notre pays ? Ou parce qu'il est impossible d'utiliser leur gentilé comme insulte ? Aujourd'hui, Belgium4ever consacre quelques lignes à la Com. Germ. de Belgique et principalement à sa politique.

Avec une superficie de 854 km² et une population de 73 119 habitants* , dont 17 % d?étrangers. La Communauté germanophone de Belgique (CGB**) ne pèse pas grand chôse sur la scène politique belge. Moi même étant liegeois je n'y connais absolument RIEN. La CGB a sa propre station de radio publique, BRF et son quotidien en langue allemande (Grenz-Echo) dont le siège est à Eupen.

Le drapeau de la CGB.

Politiquement parlant il y a 6 partis importants, dont la plupart sont des ailes de partis wallons, qui ont gardé le même nom ou la traduction :

- Ecolo (2 députés)

- Vivant (2 députés)

- PFF (Partei für Freiheit und Fortschritt) (MR) (5 députés)

- Le SP (7 députés)

- CSP (Christlich  Soziale  Partei ) (Cdh) (8 députés)

  

Ainsi que le PJU-PDB (Partei der Deutschsprachigen Belgier + Juropa + Unabhängige: Parti des Belges germanophones + Parti des jeunes Européens + indépendants): 3 membres qui est le seul à ne pas être aparenté à un parti wallon. Il est en effet demandeur de plus d'autonomie pour la CGB.

 PJU-PDB

Le gouvernement est formé d'un ministre président SP, et de ministes PFF et PJU qui forment donc la majorité.

 

 Pour plus d'info ... et ici

 * Janvier 2006

** abréviation utilisée uniquement sur B4E, la véritable étant DG pour deutshprachingen gemeinshaft.

Publié dans belgium4ever

Commenter cet article