Faux espoirs

Publié le par Daive

Pas de chance, la scission n'aura pas lieu. La NVA a préféré rester avec le CD&V plutôt que d'accepter dans ses rangs le sieur Dedecker. Le cartel se présentera donc uni pour les prochaines élections avec comme programme du communautaire, du communautaire et encore du communautaire.

Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article