le TAK

Publié le par Daive

Bon, j'ai classé cet article dans la catégorie "L'autre bord'', non pas que je trouve qu'il soit mal de défendre sa langue, mais il y a la manière. Et défendre sa langue ( le Flamand en l'occurence ) en s'attaquant à une autre ( le Français ) est loin d'être la meilleure façon. En effet, cette semaine des activistes du Taal Actie Komitee s'en sont pris à la maison communale de Wemmel, où suite aux dernières élections siège un bourgemestre Francophone.

Plutôt que d'accepter la ''défaite'', ou la voix de la majorité pourrais-je dire, ces activistes sont allés mettre des autocollants "Faciliteiten weg ermee!". Plutôt mourir que d'accepter que deux langues soient utilisées pour quelques documents administratifs. Quand vous pensez que des gens meurent pour de l'eau... Enfin soit, chacun sa raison de vivre...

 A noter pour finir que le TAK, en plus d'être nationaliste, soutient l'amnestie des crimin... pardon, des collaborateurs... Projet qui en dit long sur leur programme et leur ouverture sur le monde réel.

Publié dans L'autre bord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article