Le déclin du Gordel flaminguant

Publié le par Daive

A en voir les affiches, je remarque que le nationalisme flamand se vend de moins en moins bien. Dans l'affiche de cette année, pas de trace de lion et les couleurs jaune et noire sont étonnement absentes. Pour la petite histoire, le Gordel est à l'origine un évènement politique qui voit des cyclistes flaminguants suivrent un circuit autour de Bruxelles pour bien montrer que la ville reste flamande. 

Aujourd'hui, c'est devenu une fête familial qui n'a plus rien de politique. De plus, ce Gordel s'est retourné contre les flaminguants eux-mêmes. Bruxelles, et son embriquement en région flamande, est devenue une véritable ceinture (gordel en néerlandais) de sécurité ... pour la Belgique. Encore un évènement, après le rassemblement de l'Yser, qui lentement tombe dans l'oublis. 




 

Publié dans belgium4ever

Commenter cet article

Youri 03/07/2009 13:06

On se rassure comme on peut évidemment....Dans le même ordre d'idées, Boonen peut participer au Ronde van Frankrijk.N'oubliez pas de compter les drapeaux flamands en bord de route: il y en aura peut-être deux de moins que l'an dernier .... bonne nouvelle.

Belge et fier de l'être 30/06/2009 23:12

Le fait que le flamingantisme décline, ce n'est pas un scoop.