400 Germanophones chanteront la Brabançonne !

Publié le par Daive

L'information n'a pas été relayé dans les médias francophones. C'est avec beaucoup de surprise que je suis tombé sur un article en néerlandais qui relatait l'activité.
A l'occasion d'une journée sportive, la Communauté Germanophone de Belgique, et plus spécialement la commune de Bütgenbach veut battre le record du monde du plus grand nombre de chanteurs chantant la Brabançonne. Ils seront 400, de 8 à 80 ans à chanter notre hymne nationale dans la langue maternelle de la région. Petit rappel pour ceux qui, quel scandale, ne saurait pas chanter notre Brabançonne en Allemand. A noter, comme c'est le cas en Néerlandais, certaines différences avec la version française. Les petites traductions sont de moi, il est possible qu'elles soient très approximatives.

O liebes Land, o Belgiens Erde, (Erde : Terre)
Dir unser Herz, Dir unsere Hand, (ici, c'est comme en français)
Dir unser Blut, dem Heimatherde, (dem Heimatherde :  Troupeau)
wir schworen's Dir, o Vaterland! (ici, comme en français)
So blühe froh in voller Schöne, (ici, +- comme en français)
zu der die Freiheit Dich erzog, (La liberté vous en a instruit)
und fortan singen Deine Söhne: (et désormais tes fils chanteront ...)
"Gesetz und König und die Freiheit hoch!" (ici, comme en français)
und fortan singen Deine Söhne:
"Gesetz und König und die Freiheit hoch!"
"Gesetz und König und die Freiheit hoch!"
"Gesetz und König und die Freiheit hoch!"


Il est intéressant de noter qu'alors qu'en Français et en Allemand, les dernières phrases sont "le Roi, la Loi, la Liberté", en Néerlandais elles sont "Pour le peuple, la Liberté et la Loi". Je ne sais pas pourquoi cette différence, je doute que ce soit lié à un républicanisme de l'époque car les néerlandophones sont restés très royalistes jusqu'il y a peu. Pas du tout, "vorst" signifie à la fois le peuple et le Roi, c'est un synonyme, merci à l'anonyme commentaire sur mon e-mail ;)



Publié dans Super-Belge(s)

Commenter cet article