"Les Wallons c'est du caca" (2)

Publié le par Daive

Je pensais l'affaire tombée aux oubliettes, mais voilà que Guido de Padt (Ministre de l'intérieur, Open Vld, parti néerlandophone libéral) monte au créneau pour dénoncer, lui aussi, les slogans "racistes" des supporters de Genk. Ceux-ci avaient crié "les Wallons c'est du caca" en français dans le texte. Voilà donc le problème.

J'avais déjà exprimé mon avis sur la chose, je ne considère pas du tout cette affaire comme véritablement grave et digne d'intérêt tout simplement parce que dans l'enceinte d'un stade de foot, il n'est pas rare de "taquiner" l'autre équipe et la région ou la ville qu'elle incarne, même si parfois ce n'est pas de très bon gout. Combien de fois n'ai-je pas entendu, lors du célèbre "Standard-Anderlecht" des slogans tels que "Bruxelles, Bruxelles, on t'enculeuh". Rien de grave selon moi. Je suis d'ailleurs le premier à le chanter les soirs de victoire, pourtant je n'ai rien contre Bruxelles, ni contre les Bruxellois, à vrai dire ... je m'en fous. Mais quel plaisirs, pour une fois, de voir la petite ville de province se venger de la capitale. Suis-je raciste ? suis-je un Bruxellophobe ... difficile. j'y étudie et j'y habite.




Alors, on me jette comme argument "oui mais, si c'était des noirs, ou des Juifs qu'on enc*, ce serait pas la même chose !". En effet, ce ne serait pas la même chose, tout simplement parce que nous savons tous que les Flamands (même les plus radicaux) n'ont jamais pris les armes pour zigouiller des Wallons ou ne les foutent pas dans des camps et que, pour la plupart, une fois sorti du stade les choses sont très différentes. Tout simplement parce que Juifs comme noirs ont véritablement souffert du racisme. On ne peut pas comparer un racisme violent et dévastateurs avec nos petites gueguerres communautaires, aussi pénibles soient-elles. Ce serait vraiment déplacé pour les véritables victimes de ce maux du 20e siècle qui nous colle au cul.

Il y a toujours eu, en Belgique et ailleurs, des petites tensions entre les différentes parties de pays cristallisées dans les stades. J'ai été, par exemple, très étonné de voir qu'en Angleterre, les Londoniens et les autres s'entendaient aussi bien que les Parisiens et les Provinciaux, c'est-à-dire ... froidement.
Qu'il y ait, dans un même pays et dans un stade de football, des slogans péjoratifs inter-régionaux n'est pas rare, ni malsain, ni raciste, c'est "le jeux". Si on n'ose même plus se défouler dans les gradins, seuls endroits où la Province peut rivaliser avec la capitale, où on peut gueuler des conneries sans en faire une affaire communautaire, où peut-on encore le faire ? De plus, à porter son attention sur ces petites bêtises, on en oublie les véritables slogans racistes, les véritables injures, les véritables saloperies.



 


Publié dans belgium4ever

Commenter cet article

jean vanstichel 19/02/2009 09:35

Il est vrai qu'au patinage artistique, on ne risque pas de rencontrer les mêmes énergumènes qu'au football. Mais celui qui n'aime pas le foot n'est pas obligé d'assister aux matches, c'est un choix à faire. Coyez moi, si tous les gens "biens" n'y vont plus il n'y aura plus de cris. Ceci dit il faut arrêter de voir du racisme partout: Wallons et Flamands ne sont que des prénoms, nous sommes Belges avant tout et nos querelles n'ont de racistes que si on veut le voir ainsi.Ces chants sont avant tout ridicules et relèvent du bac à sable.

Daive 19/02/2009 13:40


Je suis très content de voir que nous sommes sur la même longueur d'onde !


belgeetfierdeletre 18/02/2009 18:00

Je ne suis pas d'accord.Le foot à de nombreuses fois été un moyen de prédilection pour exprimer sa haine.Combien de matchs n'ont-ils pas été annulés à cause de ce genre de chose (notamment quand des supporters ont fait le salut nazi).Ce n'est qu'une nouvelle preuve de l'impunité du racisme linguistique,car si on avait dit la même chose pour des étrangers,ça serait considéré comme du racisme.Le racisme linguistique n'est pas plus excusable que toute autre forme de racisme.Même si on fait ça "pour rigoler",ça n'en reste pas moins diffamatoire et blessant.

Jean Vanstichel 18/02/2009 15:21

Et j'ajouterai simplement qu'étant de la région de Charleroi, je crois devoir dire que ce chant mélodieux a été écrit au départ du Mambourg, site du Sporting de Charleroi. Les paroles étaient naturellement originellement dédiées à nos sompatriotes Flamands. Et jamais je n'au entendu les Wallons s'en offusquer.Si on interdit cette idiotie, qu'on les interdise toutes car les "sales Flamands ou Moussi Flamins" ne sont guère plus attrayants me semble-t-il.