Histoire belge : Pieter de Crem à New-York

Publié le par Daive

Je commence une petite série "Les Histoires belges".


Episode I : Pieter de Crem à New-York



Pieter de Crem, Ministre de la Défense, Cd&V1 pour être complet, était donc à New-York pour représenter la Belgique chez les Schtroumpfs2 . Un soir, il se rend dans un bar belge de la grande pomme, le "B Café". Il y fête dignement ce petit trip avec ses conseillers sans se soucier du fait qu'une serveuse, Nathalie Lubbe Bakker, est de Belgique néerlandophone et peut donc suivre les conversations de notre ministre. Celui-ci justement, dans l'ivresse de la fête se permet se détendre,ainsi que de chanter quelques chants paillards après, je suppose, avoir bu quelques bonnes bières.


Étonnant pour ce politicien "catho" défenseur de la "goed bestuur"3, mais finalement rassurant : sous ses derrières de premier de classe, il est comme nous. Plus "grave" encore, d'après cette même serveuse, le minis' a même tenté de se servir lui-même derrière le bar. Pour terminer, un conseiller aurait confier que Monsieur De Crem était à New-York sans raison particulière, car à Bruxelles c'est "momenteel zo stil, niks gebeurd er"4. Franchement pas de quoi en faire un plat, mais...


Mais, cette serveuse donc, à un blog. Elle y décrit le comportement "scandaleux" de Pieter de Crem. Très vite, un conseiller téléphone au gérant, et Nathalie se fait tout simplement renvoyer. L'affaire remonte bien sur au Parlement, où apparemment ils n'ont vraiment pas grand chose à faire ces jours-ci. De Crem est obligé de s'expliquer, puis dénonce les grands méchants blogs.




On va, naturellement, se dire qu'il faut défendre la liberté de la presse, ou d'expression (?) mais réfléchissons quelques minutes. Imaginez-vous, politicien ou tout du moins personnage médiatique, ne pouvant plus prendre un verre et déconner un peu dans un autre pays, sans que vos faits et gestes soient directement retranscris sur un blog visible par le moindre japonais ou luxembourgeois.


En attendant, Pieter de Crem rejoint Papa au Panthéon des B.C./B.B. (Belges Connus/Bekende Belgen)


En bonus, le Webmaster de ZatteVrienden.be a imaginé une belle affiche Happy Hour pour Pieter de Crem.




1 : Parti chrétien néerlandophone.

2 : Surnom affectueux donné aux représentants de l'O.N.U. (les casques bleus) à l'étranger, surtout lors des conflits où ils ne pouvaient pas faire grand chose pour arrêter les masacres.

3 : Un des slogans du Cd&V, difficile à traduire en français, disons "bonne gouvernance".

4 : assez calme, il ne se passe rien.



Publié dans Histoires belges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article