Des artistes belges appellent au dialogue communautaire

Publié le par Daive

Plusieurs musiciens, écrivains, danseurs et cinéastes belges demandent au monde politique une plus grande coopération culturelle qui ne tiendrait pas compte de la frontière linguistique à travers une pétition. Cette action a été lancée dans le journal néerlandophone DeMorgen. C'est à travers l'ASBL bilingue Culture et Démocratie que ces artistes ont décidé de combattre ce "mal tenace".





"On constate aujourd’hui toutes les conséquences de ce refus : les opinions publiques en viennent à s’ignorer. Désinformation, incompréhension voire caricature à l’égard de l’autre communauté, difficulté grandissante à dégager des accords politiques au profit de toutes les parties, montée du nationalisme, discours et comportements intolérants…Cette dynamique-là participe à la montée des extrémismes, en Europe ou dans le monde. Elle est inquiétante."





Quelques signataires :

Chantal Akerman, filmmaker; Julos Beaucarne, muzikant; Jean Blaute, muzikant-producer; Fabrizio Cassol, componist; Luc et Jean-Pierre Dardenne, filmmakers; Jacques De Decker, journalist-auteur; Anne Teresa de Keersmaeker, Rosas; Franco Dragone, artistiek leider; Jan Fabre, beeldend kunstenaar, opera- en theatermaker; Bernard Foccroulle, muzikant; Jan Goossens, KVS; Guy Gypens, Kaaitheater; Kristien Hemmerechts, auteur; Tom Lanoye, auteur; Jan Lauwers, Needcompany; Dirk Pauwels, Kunstcentrum Campo Gent; Alain Platel, Les Ballets C. de la B vzw; Axelle Red, zangeres; Dave Sinardet, politieke wetenschappen UA; François Schuiten, tekenaar; Erik Spinoy, ULG; Sam Touzani, acteur-auteur; José van Dam, artiest, operazanger; Roland Van Campenhout, muzikant; Oscar van den Boogaard, auteur; Joke van Leeuwen, auteur, tekenaar; Philippe Van Parijs, UCL-Harvard; Annelies Verbeke, auteur; Willem Vermandere, zanger, beeldend kunstenaar

Source : belga / LaLibre.be
http://www.cultureetdemocratie.be/fr/infos/index.html

Anecdote : les artistes néerlandophones sont très actifs, contrairement au reste de la population flamande, dans la promotion du dialogue interculturel. Nombreux avaient déjà participé à l'action Red de solidariteit.

Anecdote: à l'heure où j'y participe, le sondage DeMorgen qui demande "Wanneer zal B-H-V gesplitst worden?" "quand croyez-vous que BHV sera scindé" montre que 51% des votants pensent que "nooit" soir plus de 2000 personnes.

Commenter cet article