Il y a politique et politique

Publié le par Daive

Pendant que les partis de la majorité se déchirent sur un arrondissement électoral (dont la scission ne changera rien aux facilités pour les francophones et ne les empêchera pas non plus de voter pour le FDF) les étudiants de l'ULB, des syndicalistes européens, des représentants du parti flamand Vlaams Progressieven et d'Ecolo et de simples citoyens défilaient hier en ville pour la libération des sans-papiers enfermés dans le centre fermé de Vottem suite à une manifestation tenue la semaine dernière devant l'office des étrangers à Bruxelles. Une minute de silence à aussi été respectée à la mémoire du sans-papier qui s'est suicidé. Nous étions entre 250 et 400 a traverser la ville hier de la place du Luxembourg jusqu'à l'office de la honte. Il ne faut pas oublier que même si la sauvegarde de l'Etat belge est une chose importante, ce n'est pas la PLUS importante.

A noter que ces sans-papiers sont arrivés en Belgique de façon régulière, qu'ils payent leurs impôts et travaillent. A noter aussi que régularisation ne veut pas dire naturalisation !

Publié dans belgium4ever

Commenter cet article