110 000 pauvres en Belgique

Publié le par Daive

Regarder le JT de la RTBF me rend particulierement triste. La semaine dernière deux reportages se suivaient (ou plus ou moins). Le premier montrait Olivier Maingain demandant encore une fois que 3 ou 4 bourgemestres (n'ayant pas respecté la loi, aussi stupide soit-elle) soient nommés dans la périphérie bruxelloise, on voit ensuite Bart de Wever qui le remplace et fait son cinéma habituel.

Retour sur le plateau du JT, sans transition le reportage suivant montre une place de Liège que je connais bien où se retrouvent tous les jours une dizaine de SDF. Ils cuvent toute la journée pour se réchauffer et une de ces personnes raconte que la nuit passée son fiancé est mort ... de froid. Le reportage suivant montre que des belges ne savent plus se payer un pleins de mazout, que d'autres ont deux emplois différents pour pouvoir survivre correctement. On apprend il y a quelques jours que que 110.000 belges dépendent de l'aide alimentaire. Les rues de Liège et de Bruxelles, que je fréquente assez souvent, se remplissent à vue d'oeil d'une population de plus en plus pauvre .

Messieurs les politiciens. Les luttes de pouvoir et les luttes d'autonomie c'était bon pendant les 30 Glorieuses. On avait rien d'autre à faire. Maintenant, il est temps de sortir du bac à sable et de trouver des solutions.  Défendre les francophones de la périphérie ou notre mode de vie ? défendre le lion flamand ou faire baisser le chômage ?. Il faut faire des choix.

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article