On croit rêver ...

Publié le par Daive

J'essaie toujours d'être le plus neutre possible car je ne crois pas que c'est en accusant la région flamande tout le temps qu'on arrivera à une solution mais là, la commune de Liederkerke, Brabant flamand, va trop loin et je dénonce haut et fort le nouveau règlement mis en place par la maison communal qui exige que les enfants jouant dans des plaines de jeux parlent le néerlandais.

Ce n'est plus ici une victoire dans la guerre communautaire, ce n'est pas non plus une victoire contre les francophones ou contre les bruxellois. C'est du RACISME.Du racisme tel qu'on l'a pratiqué en Allemagne dans les années 30, tel qu'on l'a pratiqué en Afrique du Sud durant l'apartheid et aux Etats-Unis durant les périodes noires.

Il n'est pas question ici d'excuser cet acte scandaleux. J'espère que le ministre de l'intérieur de la Région, Marino Keulens, va prendre des mesures ENERGIQUES pour annuler ce décret. Il a déjà pris contacte et a déjà souligné qu'en principe on ne peut refuser des enfants pratiquant une autre langue sur les terrains de jeux.

Pour info, le bourgemestre de cette commune est le Cd&v Luc Wynants.


Carte des actions pro et anti belges : http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=en&msa=0&msid=114580623444981155646.00043adf389da087200aa&om=0&ll=50.750359,4.795532&spn=1.414505,5.108643&z=8
http://www.actu24.be/article/belgique/liedekerke_ne_veut_que_des_neerlandophones/122340.aspx

Publié dans L'autre bord

Commenter cet article