Belgique, marque déposée

Publié le par Daive

Un des arguments majeurs des partisans de notre pays est que la "Belgique" se vend mieux que la Wallonie, la Flandre ou Bruxelles. J'ai voulu non seulement en savoir plus mais aussi et surtout, vous en faire quelques graphiques. Comme moyen pour démontrer cette thèse j'ai utilisé le "googlefight" qui nous donne le nombres de page web existantes pour un mots recherché (pour les nombres précis, voir en bas de page).

Première constatation évidente, cet argument est exellent ! le mot Belgique (en anglais, français et néerlandais) est véritablement plus présent que le nom des 3 régions du pays. Autre constatation, la Wallonie est beaucoup moins présente sur le web que la Flandre.

Premier graphique : comparons les régions du pays ... en anglais, la langue du commerce international. Ô surprise, Bruxelles n'a aucun mal à "battre" les deux autres régions du pays (37 millions de pages web) loin devant la Flandre qui réalise quand même un beau score (3,5 millions) et la Wallonie (0,6 millions). A noter pour info, que le mots "Wallonië" n'apparait que 192 fois, mais ce nombre ne veut pas dire grand chose car le tréma est souvent "oublié", même problème pour le mots "België".

undefined



Suspense ............ Oui, la marque "Belgique" a encore beaucoup d'avenir. Le graphique suivant le montre bien ! en vert : les mots "Belgique", "België" et "Belgium". En Jaune Bruxelles, Brussel, Brussels, en rouge Wallonie, Wallonië et Wallonia et en violet : Flanders, Flandre et Vlaanderen. Le constat est sans appel !

undefined




Flandre :     31 millions de pages web
Wallonie :   7,5 millions "        "
Bruxelles :   91 millions "        "
Belgique : 497 millions  "        "


CQFD

www.googlefight.com

62,777,000 (Belgie+België)
170,000,000 (Belgique)
264,000,000 (Belgium)
------------------------------------
496'777'000 (B)


16,600,000 (Vlaanderen)
11,000,000 (Flanders)
3,500,000 (Flandre)
------------------------------------
31'100'000 (VL)



678,000 (Wallonia)
6,960,192 (Wallonie+Wallonië) *Wallonië --> 192
---------------------------------
7'638'192 (W)


52,600,000 (Bruxelles)
1,860,000 (Brussel)
36,900,000 (Brussels)
---------------------------------
91'360'000 (BXL)

 


Plus inquiétant peut être ... la bière belge tiendra-t-elle encore longtemps le coup ?

beer.PNG

Publié dans belgium4ever

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noël Jigoff 10/10/2008 11:38

"JO" est en réalité le responsable de la communication du RWF...Bon à savoir...Le RWF s'est, en effet, transformé en peau de chagrin.Ce mouvement fait désormais partie de l'histoire...

Jo 06/10/2008 06:54

Avec le passage de Fortis, et peut-être de Dexia, la banque des communes belges, dans le giron français, je pense que cela commence à sentir le brûlé pour les Belgicains. Les chiffres de membres du RWF mentionnés plus bas relèvent bien entendu de l'intoxication (je pense que c'est B+ qui diffuse ce mensonge).

aziz 26/06/2008 19:06

pétition pour la déstitution de sarkozy que je vous invite à signer et à diffuser largement, signez sur : http://www.antisarkozysme.com
visitez eghalement ce site  : http://www.jeseraimillionnaire.com

Adri L 02/03/2008 21:05

l'unitarisme me fait sourire, le rattachisme me fait rire, le régionalisme me fait peur.Vive le communautarisme!

Un petit Belge 02/03/2008 18:57

Réponses à Oli :Tous les rattachistes et régionalistes (José Happart, le Rassemblement Wallonie-France, François Collette, Christophe Collignon, Claude Thayse, le groupe Debout la Wallonie, etc.) avaient donné rendez-vous ce vendredi 29 février en soirée à Namur à tous ceux qui ne croient plus en la Belgique pour ce qui devait être la grande messe du mouvement wallon. C'est un échec : seules 300 personnes ont fait le déplacement et même Claude Thayse ne cache pas sur son blog sa déception quant à certaines interventions. Ne me répondez donc pas que la qualité prime sur la quantité! Dois-je également vous rappeler que le RWF a vu le nombre de ses membres chuter de 900 à 400 personnes et qu'il n'a recueilli qu'1% lors des élections de juin 2007? Alors, vous me parlez de "quantité d'avis" qui ne croient plus en la Belgique, mais où sont-ils? qui sont-ils? pourquoi ne se sont-ils pas rendus à Namur pour défendre leurs positions?J'en profite pour vous rappeler le petit sursaut patriotique intervenu durant la crise politique de 2007 :  140.000 signatures en faveur de l'unité de la Belgique, augmentation du nombre de membres de l'asbl BPlus (de 3.000 à 4.000), vente de 56.000 drapeaux belges, 35.000 personnes dans les rues de Bruxelles le 18 novembre, plus de 110.000 signatures (dont 60% de néerlandophones) en faveur du maintien de la sécurité sociale fédérale. Voilà aussi une autre "quantité d'avis" (pour reprendre vos propres mots) qui, elle, s'est bougée pour montrer son attachement à la Belgique...