Ma solution à la crise : les germanophones.

Publié le par Daive

La démission d'Yves Leterme marque un (nouveau) tournant dans les négociations. L'impatience mais l'espoir ont fait place à l'impatience et au dégoût. Objectivement il est difficile d'imaginer un gouvernement rassemblant N-VA et francophones mais, même sans être orange-bleuiste, on y croyait ! 

La complexité de cette crise vient du fait que, vu l'absence d'un parti vraiment national, chaque parti protège son programme idéologique, ce qui est tout à fait légitime, et sa région, ce qui devrait l'être mais qui à force de tomber dans l'excès devient un véritable frein à tout. Un Cd&V-N-VA qui à l'air de se moquer des règles de base d'une négociation à quatre, un OpenVld trop silencieux, un MR un opportuniste à souhait  et un cdH completement seul tant idéologiquement qu'institutionnellement dans ce gouvernement de centre droit. Comment 4 partis régionalistes peuvent arriver à un tel accord. Comment un (ex-)futur Premier qui à jouer sa campagne et son succès sur un cartel séparatiste peut penser une seule seconde jouer l'arbitre entre une Flandre égoïste et une Wallonie hypocrite ? Yves Leterme ne peut réussir tout comme Didier Reynders ne le pourrait. On l'a bien vu, dans ce débat, ce qu'il manque c'est un véritable arbitre impartial. D'où mon idée du jour : demandons de l'aide aux germanophones.

Pourquoi ? Tout simplement car cette partie du pays échappe aux mensonges médiatico-politiques. Tout simplement car il semblerait qu'ils n'ont rien à gagner d'une diminution ou d'une augmentation du pouvoir fédéral. Un Médiateur germanophone serait neutre et indépendant (il faudrait pour bien faire qu'il ne fasse pas partie d'un parti "frère" wallon). Seul inconvénient, en allemand médiateur se dit  "Bürgerbeauftragte" pas facile à prononcer mais, la Belgique vaut bien un petit effort linguistique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un petit Belge 03/12/2007 17:12

La mobilisation continue : une pétition en faveur d'une circonscription fédérale a été lancée aujourd'hui sur www.lapetition.bePeux-tu en parler sur ton blog?  

Adri L 02/12/2007 14:44

En théorie ça pourrait être pas mal mais...1) Les Germanophones parlent tous français, certains néerlandais2) Les Germanophones veulent plus de compétences3) Les partis Germanophones sont plus proches des partis Francophones que des partis Néerlandophones=> ils sont plus Francophones que Néerlandophones, et pas tout à fait impartiaux=> Onbespreekbaar xD

Daive 02/12/2007 10:41

Une pétition ? Pourquoi pas ... Il n'y a plus que ça qui marche dans ce pays. On passe d'une démocratie à un pétitionitie.

Jean 02/12/2007 10:00

Voila une proposition intelligente. Le seul problème c'est qu'elle s'adresse à nos hommes politiques qui ne le sont pas. Faudra-t-il encore mettre à l'ordre du jour une pétition réclamant son application?Un germanophone ne peut-il proposer de se mettre au travail immédiatement ?