Les écoles belges en exemple sur ABC

Publié le par Daive

  Nous critiquons sans cesse notre enseignement, mais ...

ABC une grande chaîne américaine du groupe Disney a diffusé un reportage, Stupid in America, sur l'état des "High School" (plus ou moins, notre secondaire). Leur constat est que les étudiants américains sont très mauvais comparé aux étudiants ... belges. Une caméra cachée montre par exemple qu'un prof de géographie utilise un monopoly pour expliquer les différences  de lifestyle entre pays.

Pour le reportage ils comparent en effet une classe moyenne d'élèves américains (du New Jersey) et une classe belge (francophone je suppose, vu l'accent des élèves). Un test leur est proposé, les deux classes disent qu'il est plutôt simple, mais les résultats sont très différents. La classe belge a 76% de bonnes réponses et la classe américaine 47%.

Les causes de ce désastre seraient : le manque d'argent. Pourtant l'enseignement de la com. française n'est pas réputé pour être pleine d'argent !

Pourtant la réponse est bien plus compliquée, le journaliste explique qu'il y a un grand choix d'enseignement différent en Belgique : publique, privé, catholique ou musulmans et que les écoles reçoivent de l'argent en fonction du nombre d'étudiant. Ainsi, chaque école se doit de faire de très bon résultat ! Si l'école belge n'innove pas, et ne donne pas de bon résultat, elle fermera (ils exagèrent un peu, mais qu'importe). En effet, aux USA, vous devez envoyer vos enfants dans l'école de votre commune (ou county). Ainsi, comme en France, les bonnes écoles attirent les gens riches qui viennent s'installer dans le même quartier, alors que les gens plus pauvres restent là ou ils sont, et "subissent" leur enseignement. En gros, en matière d'enseignement, la Belgique est très ... libérale par rapport aux States !

L'émission prend alors un exemple précis. Un élève belge qui vivait en Amérique avant de s'installer chez nous. Sa mère se plaignait qu'aux USA elle devait se plaindre, et demander sans cesse un bon enseignement pour son fils. "Here in Belgium, there are all over the place". Elle renchérit en disant qu'elle n'enverrait pas son fils dans une école américaine, même pour 1 million de dollars (Cette partie du reportage se passe en Flandre).

Si vous parlez anglais, voilà la vidéo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article